Cette jeune fille perd ses cheveux à cause d’un produit que beaucoup de gens utilisent!

La jeune Eliana Lawrence, 11 ans, a beaucoup souffert de la perte de ses cheveux roux et bouclés. Sa tignasse chutait par touffes suite à l’utilisation d’un traitement de beauté populaire.

Elle n’est pas la seule dans ce cas, et vous avez peut-être ce produit à la maison.

Eliana voulait essayer quelque chose de nouveau, et ce produit recommandé par une célébrité très connue devait sûrement être bon. Elle le pensait sécuritaire et entièrement naturel. En perdant ses cheveux, la jeune fille a cru qu’elle avait le cancer, mais heureusement, ce n’était pas le cas. Mais sa mère était furieuse d’apprendre la cause de cette calvitie.

Miriam, la mère d’Eliana, était effarée en lui peignant les cheveux, le tiers en était tombé. Selon elle, les ingrédients du shampoing-revitalisant Wen Hair Care sont les coupables, car cette chute capillaire n’a commencé qu’après l’utilisation du produit, et seulement après trois utilisations !

Des milliers d’autres consommateurs se sont plaints, eux aussi, de pertes de cheveux après l’utilisation des produits de Wen Hair Care. La FDA aux États-Unis enregistre derrière 127 plaintes de consommateurs envers la compagnie Wen.

La FDA a d’ailleurs émis une alerte concernant ce produit, puisqu’il peut causer des pertes capillaires, la calvitie et des éruptions cutanées.

Malgré les investigations menées sous la pression publique, la FDA a peu de marge de manœuvre face à une entreprise valant dans les 62 milliards de dollars. Et même avec un rappel de produits, tous les détaillants ne le retirent pas de leurs tablettes, puisque c’est sur une base volontaire que s’effectue le retrait desdits produits.

Le Personal Care Safety Act (loi sur la sécurité des soins personnels) fait des mises à jour sur les réglementations désuètes de la FDA concernant les produits de soins pour la peau, d’hygiène personnelle et cosmétiques. Cette loi donnerait à l’agence l’autorité nécessaire pour exiger des rappels de produits. Eliana a écrit une lettre où elle partage son expérience, espérant toucher les élus de son état pour qu’ils votent en faveur de cette nouvelle législation.

 

Deux ans plus tard, toute la chevelure d’Eliana n’a pas repoussé. Les cheveux moins épais, elle a encore des zones chauves. En plus de cette expérience choquante, elle a aussi subi du harcèlement à l’école, et a dû suivre ses cours à la maison, avec un tuteur. 

Quelle triste histoire. 

Source: healtheternally.com/1503/fda-states-alert-after-li ttle-girl-loses-clumps-of-her-hair-from-using-popu lar-hair-product
Crédit photo à la une: Capture d’écran YouTube